Tout près et à pied

L’Hôtel Peninsular se situe en plein centre de Barcelone à quelques pas de las Ramblas et du Théâtre Del Liceu et très proche de la place Catalunya. C’est à dire qu’il se trouve à moins de dix minutes à pied de:

  1. Le port de Barcelone
  2. Le quartier gothique, et ainsi de toute l’histoire de la ville: petites rues médiévales, le quartier juif, les vestiges romains, ainsi que les musées et institutions situées dans les bâtiments historiques.
  3. "Ravalejar". Ce mot, inexistant dans le dictionnaire, était le mot utilisé par les gens de Barcelone pour décrire le fait de sortir le soir et se promener dans le quartier d’El Raval -et par extension- tout le vieux quartiers - et s’amuser dans les terrasses, dans les certaines de bars et pubs de tous les styles et ambiances, ainsi que dans les boîtes de nuits et les salles de concerts. Pour "ravelajar", il suffit de quitter l’hôtel.
  4. Le Marché de la Boqueria et son infinité de produits.
  5. Shopping. Rues commerciales où l'on trouve toute sorte d’articles et souvenirs
  6. Gaudí et le modernisme. Proche de la casa Batlló ou de La Pedrera, en el sur le boulevard Paseo de Gracia, et du Palau Güell à Nou de la Rambla, mais également de la route du modernisme.

Le transport urbain


  1. Las playas. Dans le monde il existe peu de villes qui ont l´avantage de disposer de plages agréables pour la baignade qui font le bonheur des habitants et visiteurs. C´est le cas de Barcelone. Plages entretenues, surveillées, adaptées à toute la famille, mais également avec des secteurs naturistes, qui sont agréables pour prendre le soleil ou se baigner et que, après le coucher du soleil, deviennent des endroits où on peut prendre un verre. Les plages plus proches sont celles de Barceloneta auxquelles on peut accéder par métro ou bus.
  2. La Fira. e parc d´expositions de Barcelone se situe assez loin du centre ville. Avec la ligne 3 du métro (la ligne verte) en quelques minutes on arrive à la Plaza de España et à l´avenue Reina Maria Cristina, où se situent les différents pavillons du parc d´exposition. De cet endroit part également une navette jusqu´au pavillon Fira 2, plus éloigné du centre ville. Même si aucun salon n’a lieu, ce quartier vaut la peine d´être visité en raison des chorégraphies musicales de la Fontaine Magique de Montjuïc.
  3. La Sagrada Família. En métro on peut également arriver aux oeuvres de construction du Temple Expiatoire de la Sagrada Familia, fruit de l´imagination de Antoni Gaudí, dont les travaux avancent grâce aux donations des visiteurs.
  4. Montjuïc. A travers le téléphérique du port ou bien les lignes de bus on arrive à un des plus beau parc urbain : celui de Montjuïc. Le château forteresse qui domine la ville et la mer peut être visité, les parcs botaniques, avec des spécimens du monde entiers, les panoramas de la ville et du port, les fontaines comme la Font del Gat ; les musées comme la Fondation Miró, l´anneau olympique et le stade de 1929, le Palau San Jordi et la tour téléphonique, de Santiago Calatrava.
  5. El Tibidabo. Le sommet des Collserola, les collines qui entourent Barcelone, s´appelle Tibidabo, au quel on peut accéder par un bus direct qui part de la Plaza Catalunya, ou bien en arrivant à l´Avenida Tibidabo par un tramway et un funiculaire. En haut de cette montagne on trouve une fête foraine centenaire ainsi que le temple du Sagrat Cor, visible presque de toute la ville. Même si vous ne souhaitez pas visiter la fête foraine, les restaurants de cette zone ni les panoramas, faites un détour visiter les alentours de la forêt méditerranéenne des Collserola.

La section Liens Recommandés est utile à ceux qui souhaitent connaître un peu plus sur notre ville.

Au delà de Barcelone, la Catalogne offre un environnement riche en attractions touristiques et a environ une heure en transport publique. Au nord, il existe les plages de Maresme et le début de la Costa Brava : villages pittoresques, ports de pêcheurs, plages et ambiances nocturnes.

Par la côte maritime, vers le sud, nous trouvons des villes nettement touristiques comme Sitges ou Vilanova i la Geltrú, et la Costa Dorada, avec son ambiance touristique plus familial. Salou, à Tarragona, c´est une des villages où on trouve une ambiance nocturne très animée. A côte se situe le parc d´attractions de Port Aventura, pour toute la famille.

Les amateurs de montagne trouveront un intérêt particulier à visiter le massif de Montseny, réserve de la biosphère, avec son mélange de forêt méditerranéenne et paysage d’Europe centrale, ou bien le massif rocheux de Montserrat, coeur spirituel de Catalogne et paradis des amateurs d´escalade.

Dans les communes avoisinantes vous pouvez également suivre des routes d´intêret particulier : de l´art roman, de l´art gothique, du modernisme dans le Vallès Oriental, Maresme et La Selva, ou encore des routes gastronomiques. La riche gastronomie catalane se reflète aussi bien dans les grands restaurants ayant des étoiles dans le guide Michelin, que dans des restaurants plus modestes, proposant une cuisine aux saveurs exquises faite de produits des marchés locaux. Sur la côte on se doit de déguster des "calderetas", paellas, "suquets", ou encore des poisson ou fruits de mer de saison. A la montagne, on se régalera des viandes ou de charcuteries comme la "butifarra", de "caracoles", ainsi que des légumes des maraîchers comme les "habichuelas" et les petits pois. Le "pantomaca" ou l´aïoli ne doit jamais manquer, spécialement pour accompagner les "fideuás".

Et si vous souhaitez suivre la route des vins, inévitablement vous devez commencer à Sant Sadurní d´Anoia, premier centre de production de "cava", où on peut déjeuner dans les bistrots et connaître de près le processus de production. On peut alors parcourir quelques domaines qui produisent un vin d´origine contrôlée : Pla de Bages, Alella, Penedès, Empordá ou Priorat.